Notre mission

EuropaNova a été fondé en 2003, à l’initiative de Guillaume Klossa et d'Enrico Letta, par de jeunes actifs européens souhaitant accélérer la marche vers une puissance publique européenne démocratique, économique et sociale, capable de résister aux crises et aux tentations de repli sur soi, engagée en faveur d’une mondialisation équilibrée respectueuse des individus, des cultures et soucieuse d’un développement durable de la planète.

EuropaNova entend stimuler le débat d’idées sur l’Europe en nourrissant le débat public par des propositions concrètes, en informant et en sensibilisant les citoyens sur la construction européenne et ses enjeux, et en faisant émerger de nouvelles générations de citoyens européens. Ses actions visent à mobiliser le public le plus large via des actions originales et innovantes pour promouvoir l’intérêt général européen, s’investir pour plus d’équité, de justice et de responsabilité à l’égard des générations futures.

Présidée aujourd’hui par Denis Simonneau, l’équipe d’EuropaNova est constituée de jeunes actifs entourés de conseillers plus expérimentés ayant une connaissance en profondeur des institutions européennes et des différentes « parties prenantes ». EuropaNova veut contribuer au renforcement nécessaire de l’esprit européen, en mettant en œuvre un plan d’action ambitieux dont l’objectif est de favoriser l’appropriation du projet européen par les citoyens.

Nos prises de positions

Depuis bientôt dix ans, EuropaNova nourrit le débat d’idées et accompagne les grandes échéances européennes : élections européennes de 2004 et 2009, débat sur le projet de Constitution de 2005, Conseils européens, grandes échéances électorales nationales, présidence française de l’Union européenne, traité de Lisbonne, crise économique et financière…

À la suite des « non » français et néerlandais au referendum de 2005, EuropaNova s’est engagé à proposer des idées concrètes pour contribuer à sortir l’Europe de la crise, à refonder le projet politique européen dans une perspective d’innovation, d’humanisme et de solidarité renouvelés ainsi que d’ouverture au monde. EuropaNova est ainsi la première organisation à s’être engagée en faveur d’un nouveau traité institutionnel sans référendum. Elle a milité avec succès en faveur d’un droit à la mobilité pour tous les jeunes en Europe, qui a abouti à l’accord du Conseil Education Culture de novembre 2008.

En 2011, EuropaNova a lancé une nouvelle phase de son développement : "40 under 40 - European Young Leaders". Son objectif était de préparer la « génération Erasmus » (en partenariat avec le think tank belge Friends of Europe) à prendre ses responsabilités dans les domaines clés de l’Europe de demain. À ce sujet, vous pouvez consulter l’appel d’une nouvelle génération engagée pour un autre projet européen, publié en 2012 dans plusieurs grands journaux européens (Le Monde, La Stampa, Publico, Libre Belgique, El País).

Retrouvez la synthèse des propositions d’EuropaNova sur les thématiques suivantes :