Code européen des affaires, des entreprises et du commerce

Promotion du processus de codification ; Dynamisme et qualité des échanges intra-communautaires

Groupe de Travail - Code européen des affaires

Président : Paul Bayzelon

La construction européenne est marquée par un réel effort de mise en place d’un droit matériel de l’Union européenne, depuis le premier Traité CECA, par le biais de règlements, directives, recommandations, communications et jurisprudences. Malheureusement, ces textes et décisions de justice sont toujours difficilement accessibles et peu explicites pour les entreprises et plus largement pour les citoyens européens.

Au-delà, force est de constater un vide juridique en droit des affaires européen et une troublante hétérogénéité entre les différents ordres juridiques nationaux. Le vide juridique s’explique par le problème de la répartition des compétences. En effet, certaines matières touchant au droit des affaires - comme le droit de la concurrence - relèvent de la compétence exclusive de l’Union, mais d’autres – comme la fiscalité - relèvent de compétences partagées entre législation supranationale et nationale. En ce qui concerne l’hétérogénéité des droits nationaux, à titre d’exemple, on peut relater le fait que chaque État membre de l’UE dispose de sa propre législation concernant les fusions de sociétés. Cette situation est source de difficultés dès lors que des PME de différents Etats membres souhaitent fusionner entre elles, dans l’objectif de s’assurer un meilleur positionnement concurrentiel.

Ainsi, l’Union construit « un » ou « son » droit des affaires uniforme mais ce droit dispatché est encore considéré comme un droit parallèle alors qu’il devrait être un droit intégré manifeste d’une réalité de marché intégré.

Ce groupe a pour objectif de promouvoir le processus de codification, car ce dernier maximise les chances de sécuriser le cadre réglementaire applicable aux acteurs économiques européens, de protéger juridiquement les échanges transfrontaliers et les investissements des PME, éléments moteurs de l’UE. Au-delà, l’objectif est de distinguer les différentes thématiques relatives à la vie des affaires, de témoigner du dynamisme et de la qualité des échanges intra-communautaires mais aussi de cibler les thématiques en perte de vitesse ou laissées à l’abandon.

Docteur en droit privé, il a enseigné le droit des contrats et de la responsabilité civile au sein de l'Université Paris 2 Assas.

Sébastien Jouanneau
Responsable du contentieux des pratiques restrictives de concurrence au sein de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (Ministère de l'économie)

Master 1 Études Européennes et Internationales, Master 2 Science politique internationale

Océane Cirera
Project Manager at EuropaNova

Citoyenne du monde passionnée par les relations exérieures de l'UE, enjeux liés au climat, énergie, culture et participation citoyenne

Lena Morozova-Friha
Déléguée Générale d'EuropaNova

Docteur en droit public. Chargée d’enseignement en droit et institutions européennes, procédures et droit des libertés fondamentales.

Elise Bernard
Directrice des Études d'EuropaNova

Publications associées

Rencontres associées

Nous n'avons pas de rencontres associées